De fil en aiguille, quand le bénévolat prend tout son sens !

L’évolution de la pandémie COVID-19 et le manque de masque a conduit très rapidement la municipalité à réfléchir sur la possibilité de doter la population de masques pour le 11 Mai 2020 (date programmée de dé-confinement).

Devant l’émulation grandissante pour porter ce projet, l’étape de recherche de matière première s’est activée. Tissus, élastiques… Nous souhaitons remercier la société Cazaméa en Pays d’Olmes, pour sa réactivité et sa capacité à nous fournir la matière essentielle.

Mètres et ciseaux en action, patrons en mains, David, Maryse, Mireille, Karine, Fanny, Rosine, Thi Than, Nathalie et Christelle (l’équipe de l’accueil de loisir associé à l’école, les Assistantes Maternelles, les services entretien, et les élues) sont entrés en action pour assurer les découpes.

Dès lors l’élan associatif de la commune adossé à celui de la solidarité était sur les rails.

L’association familiale– Sylvette Rouzaud, Mireille Authié, Sophie Fauré, Bernadette Ferreti, Dorinde Loureiro, Brigitte Bernadac, Marie-Paule Marcaillou– mais aussi d’autres lutins– Marie-Laure Gout(Gérante du multi service, Christine Montaubric ( Couturière sur la commune), Rosa Maria Calabria, Maryse Font, Maguy Loze, Maryline Porta ( anciennes couturières) Rosine Estaque, Cécile Jozsa, Virginie Jalbert résidente de Celles et Marie-José Sanroma résidente de Tarascon n’ont pas hésité à faire tourner les moteurs des machines à coudre, à dérouler les canettes, à pester contre les aiguilles cassées et les déviances au piquage, pour en quelques jours produire plus de 1300 masques !! C’était leur « téléthon », et leur défi a été relevé…

Préparation des parcours de distribution- Véronique Tartié avec l’aide de Babeth et Marie-José, répartition des masques, éditions des consignes de pose, constitution des binômes, c’était au tour de nos « facteurs du cœur » d’entrer dans la danse !

Elus, spontanément rejoints par certains nouveaux- Babeth Prior,  Marie-José Maestre, Didier Estaque, Jean-Paul Ensales Alain Rouvière– pas encore installés dans leurs fonctions et par d’anciens élus- Nathalie Dorio,  Nathalie Forestier, Hubert Labeur – qui n’ont pas encore quitté les leurs, ont accompagné sur 2 jours une nouvelle brigade solidaire– Alain Baschenis, Patrick Destrem, Françoise Rouger, Audrey Rolland, Jean-Pierre Janiquet, Karine Dugats, Maryline Carayon, Maryse Freitas, Fanny Cuvellier, Lili De Carvalho, Roger Tomaz, Mireille Jougla, ont rempli leurs sacoches pour assurer la distribution du produit fini !!

Jamais nous n’avions eu à connaitre une telle pandémie, mais jamais sur la commune nous n’avions connu une telle démonstration de force solidaire. Oui les Saint Pauloises et Saint Paulois avaient répondu il y a peu aux appels pour venir en aide à nos amis audois victimes d’inondation, mais là chapeau bas !!

En quelques jours, sur Saint Paul Jarrat, grâce à tous, la solidarité a su s’éclairer à l’ombre de l’espoir